Visiter-Angkor-Cambodge

Visiter les Temples d’Angkor

Visiter les temples d’Angkor : infos et astuces

Comme tout ceux qui ont prévu un voyage au Cambodge, nous avions entendu parler des temples d’Angkor. Pour éviter la sensation de « spoiler » nous nous étions peu renseignés et je dois dire après coup, que les photos ne rendent absolument pas justice au lieu. C’est une véritable merveille et nous en avons pris plein les yeux !

Angkor est l’attraction principale du Cambodge et les touristes viennent du monde entier pour les découvrir. Nous te donnons toutes nos astuces pour visiter les temples d’Angkor à petit budget et en évitant les foules !

Angkor site Archeologique

Astuces et infos en vrac

  • Acheter ses billets la veille au minimum à l’office des tickets. Attention, cet endroit est à l’opposé de l’entrée des temples et à une vingtaine de minutes du centre de Siem Raep.
  • Prévoir jambes et épaules couvertes – obligatoire pour les femmes. 
  • L’entrée coûte 37$ pour un jour et 62$ pour 3 jours. Ça peut paraître beaucoup mais c’est vraiment justifié.
  • Il y a régulièrement des promotions pour relancer le tourisme ou en basse saison. Nous avons eu un jour acheté, un jour offert. Il faut se renseigner !

Un peu d’histoire

Un site qui a traversé le temps.

Situés au milieu de la jungle sur plus de 400km2, les temples d’Angkor sont une véritables merveilles du monde. Enfin pas officiellement, mais on a passé 2 jours à se demander pourquoi ils ne faisaient pas partie des fameuses 7 merveilles. 

Construit au XIIe siècle par le roi Suryavarman II, le royaume d’Angkor couvrait environ 1 000 km² de superficie et comptait près de 750 000 habitants. À cette période, Angkor était la capitale du royaume Khmer et le plus grand site religieux de la région.  Peu à peu abandonné avec le déclin du royaume au XVème siècle, la jungle environnante à repris ses droits sur les constructions.

Il faut attendre les années 1860 et la colonisation du Cambodge par la France pour que les temples d’Angkor soit connus du grand public international, nourrissant le fantasme d’une ancienne civilisation perdue. Le site est alors investigué par des archéologues, des travaux de restauration sont lancés, mais les temples sont pillés par les fonctionnaires français – c’est la colonisation, pas le monde des bisounours hein.

De 1975 à 1979 pendant le régime totalitaire des Khmers Rouges, Angkor est laissé à l’abandon et infesté de mines anti personnelles. 

Aujourd’hui, le site à été rénové et fait partie du patrimoine de l’Unesco depuis 1992. Les touristes du monde entier affluent pour découvrir l’art et les constructions khmers qui ont réussi à traverser le temps.

Comment visiter les temples d’Angkor

Nous avons visité les temples d’Angkor pendant 2 jours. C’est la durée idéale pour visiter les temples près de Siem Raep et ceux plus excentrés, ou tout simplement pour éviter l’overdose de temple sur une journée !

S’il est possible de visiter Angkor en Tuk-Tuk ou à vélo, nous recommandons largement de louer un scooter qui permet d’être autonome et de gagner du temps. 

En Tuk-Tuk cela coûte cher et en vélo, les distances sont longues et il fait très chaud !

Pour la location de scooter, nous avons réussi à louer un scooter pour 5 jours à 6$ la journée ICI. Pour éviter de payer trop cher, il faut éviter la location à l’hôtel (10$/ jour) et passer par une agence de location – elles se situent toutes dans la même rue.

Tout est adapté pour les scooters, les routes sont belles et il y a des parkings gratuits devant chaque temple. Si on te demande de payer (surtout à Angkor Wat) c’est que tu n’es pas au parking officiel.

Itinéraire de visite des temples d’Angkor

  • Commencer très tôt (5:30) pour le lever de soleil sur Angkor Wat. Il y a beaucoup de monde mais ca vaut le coup.
  • Filer à Ta Prohm pour l’ouverture – le temple de Tomb raider. Pendant que tout le monde s’engouffrait à Angkor Wat, nous avons fait l’ouverture à Ta Phrom (le deuxième plus touristique) et nous avons été complétement seuls pendant presque une heure !
  • Visiter les temples plus petits : Ta Som, Pré Rup. Ils sont tout aussi beaux et beaucoup moins visités. 
  • Les temples de Baphuon et Bayon entre 12 et 14 heures, quand les tours organisés sont à la pause dej’.
  • Visitez Angkor Wat en fin d’après midi, il y a un peu moins de monde
  • Regarder le coucher du soleil depuis Phnom Bakheng qui offre une vue sur le site d’Angkor Wat.

Angkor hors des sentiers battus

Un terrain d'exploration

Le site d’Angkor s’étend sur plus de 400km2 et si les sites les mieux préservés sont près de la ville de Siem Raep; les alentours regorgent de vestiges à découvrir en mode Indiana Jones. 

Si tu as du temps, on te recommande vraiment de visiter les temples de Beng Mealea et Koh Ker. Faciles d’accès par la route principale, ils sont situés à 1h30 et 2h15 de Siem Raep. Ca fait de la route, mais si le temps te le permet, tu es quasi sûr d’être seul sur ces immenses sites très bien préservés et entretenus. Nous avons vécu un moment magique à Beng Maelae (la où le film Deux Frères a été tourné !), le premier site que nous avons visité à Angkor en découvrant l’ampleur du lieu. Seuls quelques enfants khmers jouait sur place. Nous n’avons pas visité Koh Ker par manque de temps, mais c’est un des plus grands sites d’Angkor caractérisé par une pyramide de 170 marches à gravir. nous reviendrons ! 

Pour les autres sites, on va pas te mentir, c’était plus un échec qu’autre chose. Les sentiers sont très durs d’accès et nous avons passé près d’une journée à nous perdre sur des petits chemins à la recherche de temples découverts, mais peu exploités. Nous avons tout de même réussi, non sans mal à visiter les sites de : Poeng Tbal et Peung Kom Nuo.

Après avoir fait des recherches sur le sujet, il faut prendre un guide et faire une partie du chemin en randonnée pour accéder aux sites de : Thma Dab, Damrei Krab, Bram et Pond Srah Damrei Il parait qu’il y a des pyramides et d’immenses statues d’éléphants perdues dans la jungle ! Aventuriers et explorateurs, Angkor Wat est un terrain de jeu encore à découvrir !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *